Deviant Login Shop
 Join deviantART for FREE Take the Tour
×

More from deviantART



Details

Submitted on
May 3
Link
Thumb

Stats

Views
21
Favourites
1 (who?)
Comments
1
×
Je ne suis plus d’humeur à te briser le cœur
J’ai souffert moi aussi de ce poison maudit
Il m’enchaîne à la vie en tyran, ce tueur,
Il m’a volé ma mort, ce cadavre en dépit.

Il m’enchaîne à la mort, ce poison maudit,
Il m’a volé mes nuits, ce tyran, ce tueur,
J’ai souffert de traîner ce cadavre pourri,
Ce misérable ennui où germent les terreurs.

Pour t’épargner la honte où j’épuise mes jours,
Pour t’éviter les pleurs et les rires moqueurs
J’ai effacé ta mémoire en jouant les sourds
Par des baisers déchus sous un saule pleureur.

Les glycines suspendent leur parfum dans l’air
Le printemps est bien froid en prélude à l’oubli
J’ai effacé ta mémoire à la fin de l’hiver :
Que dirais-je bientôt sur tes lèvres rougies ?

Dans l’air meurt un parfum en prélude à l’oubli,
Je te pleure en secret à l’abri des glycines...
À terre, assis, vivant, mourant, sans air, assis,
En douceur, évanouie, une ombre se dessine...

Je rêve d’un ennui qui ne soit pas maudit :
Je promets pour toujours de n’être pas tueur,
De mes jours, de tes nuits, dans la tiédeur d’un cri,
Je ne suis plus d’humeur à te briser le cœur.
:iconjoanloncan:

Contrepointsby joanloncan